Vendre son bien immobilier

annonce bien immobilier

Suite à l’acquisition d’un bien immobilier, peu d’investisseurs pensent à la vente. Pour mener à bien cette action, il faut minutieusement la planifier. Cela passe par plusieurs étapes. En commençant par une évaluation du prix de vente et s’achevant à la cession du logement. Tous les détails doivent être pris en compte.

La valorisation du bien immobilier

Pour mieux et vite vendre votre logement, il est important de l’aménager. C’est un atout pour les potentielles visites d’acheteurs. Il faut revoir la décoration d’intérieur. Veillez à rendre votre logement en vente le moins personnel possible. Débarrassez les murs des cadres, des posters, des photos, etc. Réduisez le nombre de meubles afin de faire de la place. Procédez au nettoyage des moindres coins et recoins.

Vous pouvez faire appel à des artisans pour réaliser des travaux d’intérieur si nécessaire. Pose de peinture, pose de revêtements, etc. Cet ensemble de procédés est regroupé sous le terme valorisation immobilière ou home staging. Il existe des professionnels dans le domaine. Vous pouvez leur faire recours.

La réalisation de diagnostics obligatoires

L’étape suivante concerne les diagnostics. En tant que vendeur, des informations sur votre bien doivent figurer dans le dossier de vente. La liste des diagnostics est standard. Il s’agit entre autres :

  • Du diagnostic de la présence de termites
  • Du diagnostic de l’état des systèmes d’approvisionnement en électricité et en gaz
  • Du diagnostic des risques d’exposition au plomb
  • Du diagnostic de la performance énergétique
  • Du diagnostic de l’amiante
  • Du diagnostic des risques naturels et technologiques

Le choix d’une agence immobilière

Un projet de vente immobilière n’est certainement pas une chose à prendre à la légère. Vous pouvez opter pour une cession de particulier à particulier. Mais il faudra une bonne base dans le domaine de l’immobilier. Cela implique beaucoup de prérequis.

Pour éviter trop de tracasseries, la tâche peut être confiée à une agence immobilière. Elle mettra à votre disposition un agent immobilier. Celui-ci devra montrer son expertise dans le domaine. Ensuite, vous pourrez vérifier ses talents de vendeur, ses clients déjà satisfaits, etc.

C’est d’ailleurs la meilleure manière de procéder. Car l’agent immobilier maîtrise bien le marché immobilier. Par conséquent les potentiels acheteurs, les demandes locatives en instance. Il maîtrise l’emplacement de votre logement (quartier, infrastructures avoisinantes, etc.). Il saura mieux valoriser votre offre auprès de l’acheteur. N’oubliez pas d’exiger des comptes rendus des visites.

À ce niveau intervient la notion de mandat de vente. En effet, vous mandatez l’agent immobilier. En lui confiant la vente de votre bien immobilier. Il existe deux types de mandats. Le mandat simple et le mandat exclusif.

Choisir un mandat exclusif revient à confier la tâche de vente à une agence. À cet effet, l’agent immobilier s’attelle mieux. Car le temps de liquidation du bien est plus court. Contrairement à l’effet recherché, le mandat simple fait office de mauvaise publicité. Ce dernier apparaît comme un mauvais investissement. Parce que la vente étant confiée à plusieurs agences. Par conséquent, il donne l’impression d’avoir du mal à le céder rapidement.

vendre maison

L’estimation du prix de revente

Qu’il s’agisse d’une vente de maison ou appartement, cette étape est indispensable. Elle consiste en une évaluation de la valeur marchande du logement. Vous avez trois différentes options.

La tâche peut être confiée à des spécialistes du secteur immobilier. Ou à un agent immobilier. Mais encore, vous pouvez la faire vous-même à l’aide d’outil d’estimation. Cependant, le risque de surestimation est assez élevé dans ce cas-ci.

Il est important de ne point surestimer le bien. Au risque de faire tarder la revente. L’estimation se fait compte tenu des prix du marché immobilier. De nombreux paramètres interviennent également. Sa situation géographique, son emplacement, etc.

Cette étape est suivie de la rédaction des annonces. Une annonce immobilière doit bien rendre sur le marché immobilier. Il existe par conséquent des critères de rédaction à adopter. De sorte à séduire les potentiels acheteurs.

Ici, il faudra mettre en avant-garde le bien immobilier. Ces conseils vous permettront de réaliser les meilleures photos pour votre annonce. Pour commencer, prenez des vues du logement mettant en exergue la déco et les meubles. Faites juste des photos simples, droites. Une prise par pièces suffira largement. Ensuite, priorisez la lumière du jour. Laissez-la pénétrer votre logement avant de prendre les photos. Enfin, prenez des vues du jardin, des espaces verts si possibles.

La formalisation de la vente immobilière

Une fois les négociations achevées, il faudra passer à la signature d’un avant-contrat. C’est une sorte d’acceptation de l’offre d’achat par l’acquéreur du bien. La dernière étape de l’aspect légal renvoie à la signature d’un acte authentique. Elle se déroule en présence d’un notaire. Elle rend compte de la cession du bien par le propriétaire. Et du paiement effectif par l’acquéreur.
Ici vous trouverez plus d’infos pour payer moins d’impôts avec l’immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *